Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Laurent Fignon, la dernière échappée - Cyclisme / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #6101 Publié le 27/09/10 | Vues : 1335

Laurent Fignon, la dernière échappée / Cyclisme


Sortie en librairie le 1er octobre 2010 de Laurent Fignon, la dernière échappée par Jean-Paul Vespini, avec une postface de Bernard Hinault. Vainqueur de deux Tours de France, d'un Tour d'Italie et de plusieurs Classiques majeures du calendrier international (deux Milan-San Remo, la Flèche Wallonne, le Championnat de France, le Grand prix des Nations), Laurent Fignon est avec Bernard Hinault l'un des grands champions du cyclisme français des années 80.



Son palmarès compte près de 100 victoires ! Comment oublier ces 8 secondes perdues in extremis sur les Champs-Elysées qui l'empêchèrent de remporter sa troisième Grande Boucle ! Populaire sur le tard, celui que l'on avait baptisé « l'intello du peloton » avait gagné le coeur des Français grâce à ses commentaires judicieux et tranchés sur le Tour de France.

Dans cet ouvrage posthume, le journaliste Jean-Paul Vespini rend hommage à Laurent Fignon, coureur de grande classe, en revenant sur les grands moments de sa carrière : ses débuts prometteurs, les Tours de France 1983 et 1984 qu'il remporte, la cruelle désillusion du Tour 1989, jusqu'à sa reconversion dès 1993.

Jean-Paul Vespini évoque aussi l'homme derrière le champion ; son caractère bien trempé et bien sûr la maladie, ce cancer injuste qu'il avait décidé de rendre public comme un ultime pied de nez pour mieux le vaincre.

Bernard Hinault conclut ainsi ce dernier hommage à Laurent Fignon : "Lorsque je lui ai remis le Prix de la combativité sur le Tour de France, je pensais qu'il allait s'en sortir. J'étais persuadé que ce serait la fin de son calvaire. Mais malheureusement, ce ne fut pas le cas. Je veux garder en souvenir le plaisir que l'on a eu à se côtoyer en tant que coureurs. Tous les moments passés ensemble, on ne peut pas les oublier. C'est trop grand. Je sais que j'ai perdu un ami."

Acheter / Commander le livre... Laurent Fignon, la derniere echappee


Acheter / Commander les livres de Jean-Paul Vespini

Partager :
Facebook